À PROPOS – nouveauté, en librairie le 1er septembre

Ce texte est la réponse à une commande de la collection des Petits éloges chez Folio. J’avais déjà eu l’honneur d’une commande semblable il y a dix ans, et j’avais fourni un Petit éloge de la gourmandise, beaucoup plus littéraire que gastronomique d’ailleurs. 

Cette fois encore, il s’agit d’un texte immédiatement littéraire, et pas du tout une sorte de dictionnaire insolite de la Belgique. Qu’on n’y cherche pas un guide touristique, un anecdotier sur l’esprit belge, son prétendu surréalisme, un almanach du speculoos, une resucée de la belgitude, ou une variation sur la bière (quoique). Dans l’esprit de cette jolie collection, il s’agit bien plutôt d’une fenêtre ouverte sur le travail d’un écrivain, une application de son style, de son univers (comme on dit), de sa sensibilité, à un certain sujet, à un certain mot. En l’occurrence, le mot Belgique. 

J’ai fait vibrer la corde Belgique, et dans mon bureau d’écrivain voilà les échos qu’elle a produits. J’ai fait tomber le caillou Belgique dans mon encrier, et voici les ondes qu’il a tracées. Souvenirs personnels, beaucoup d’enfance, surtout de la poésie, et l’histoire lointaine d’un pays de très ancienne mémoire, traditionnellement doublée d’oubli.

A la vérité, ce mot Belgique, c’est mon enfance, et c’est donc plein de poésie. Sans doute le livre le plus lyrique que j’aie écrit.

Je vous en souhaite une heureuse lecture, dans l’espoir qu’entre les lignes, dans un silence, nous nous rencontrerons.

écouter l’entretien radio autour du livre, avec Pascale Seys (RTBF)